Créer un modèle de page personnalisé

Dernière Mise à jour 16/11/2017

Version concernée :      √ OneNote Bureau

√ OneNote Universel : on ne peux créer des Modèles dans OneNote universel, mais les Modèles définis dans OneNote Bureau serviront dans OneNote universel. Ils ne sont en revanche pas repris dans OneNote Online.

 

1. Ajouter une page, qui servira de modèle :

Dans l’exemple ci-dessous, des réglures ont été insérées, et un titre a été pré-renseigné :
Si vous n’aimez pas le titre surligné, avec la date & heure en dessous, il suffit de l’enlever dans Affichage>Masquer le titre de la page

 

Pensez aussi à modifier le format de la page (A4 par exemple).

 2. Dans Insertion/Modèle de Pages/

Tout en bas à droite, cliquer sur Enregistrer la page active comme modèle

3. Donner un nom au modèle, et cocher la case « définir comme modèle par défaut… »

Ce modèle s’appliquera à toute nouvelle page dans cette section.

Voilà pour le B.A-BA !

Pour aller plus loin dans la création de vos modèles, n’hésitez pas à rajouter des éléments :

L’astuce est de les insérer sous forme d’image en arrière plan :

  • cela permet d’effacer ses annotations sans risquer d’altérer la trame ;
  • cela garantit que les « Détails de la réunion » (dans le menu Accueil, qui permettent d’insérer automatiquement les informations sur la réunion programmée dans Outlook) se positionneront au bon endroit.

Pour ce faire, insérez 3 lignes verticales et un petit segment horizontal, ainsi que les titres de colonnes : on obtient aisément l’aspect suivant (à faire éventuellement sur une feuille avec réglures « quadrillage » pour aider à faire des traits bien droits) :

les traits sont ajoutés avec le Menu « Dessiner« 

 

Il suffit ensuite de le transformer en image (avec l’outil capture d’écran ou Snip, après avoir retiré les réglures), et de le coller sur une note vierge (le modèle de page A4 que nous avons créé au début de ce billet).

L’image capturée est ensuite collée (sur une feuille vierge) et positionnée à la bonne place (penser à la redimensionner)

ensuite, il faut définir cette image comme arrière plan :

Clic Droit, Définir l’image comme arrière plan

Si vous voulez utiliser ce modèle avec le stylet (écriture manuscrite), c’est tout bon !

Si vous souhaitez l’utiliser avec le clavier, ajoutez un tableau à 3 colonnes, dont la largeur se superpose parfaitement aux lignes verticales réalisées précédemment :

Un tableau à trois colonnes aidera à positionner les différents éléments (description de l’activité ou de la tâche, Responsable et Délais) au bon endroit.

 

Quelle utilité ?

  • TAB est interprété par OneNote comme un ordre de créer un tableau (à moins de le désactiver dans les Options) : il n’est donc pas possible d’utiliser TAB pour tabuler son texte,
  • Multiplier les Espaces pour tabuler n’est jamais la bonne solution (dans Word non plus !),

→ en utilisant le tableau à trois colonnes, vous passerez d’une colonne à l’autre avec les flèches, tout simplement.

Pour le bon usage de ce modèle, il faut utiliser une ligne (de tableau) par action. Vous pourrez ainsi ré-ordonner aisément l’ordre des actions / sujets en cliquant sur la puce /chevron à gauche du tableau, puis en la faisant glisser vers le haut ou vers le bas.

Sachez que l’on peux insérer un tableau dans un tableau : les possibilités sont donc sans limites : voici un exemple :

 

Notez qu’un tableau (dans un autre tableau) peut être utilisé pour présenter un comparatif d’options (ici, chiffré, avec des calculs réalisés directement dans OneNote) ou présenter des photos, parfaitement alignées. 

 

Avant d’imprimer ou de diffuser le compte-rendu, occultez les bordures de lignes / colonnes(Disposition>Masquer les bordures). Vous pourrez naturellement occulter les tableaux que vous souhaitez, sélectivement (la trame générale par exemple, mais pas le tableau de chiffre par exemple).

Au final, le résultat est le suivant :

 

Toutes les bordures ont été occultées, sauf celles du tableau de chiffres : c’est maintenant très propre !

 

N’oubliez pas d’enregistrer cette page comme modèle.

Et voilà !

 

Pour plus d’info. consultez (en anglais) onenotetips/templates-in-OneNote

Pour partager un modèle, allez dans C:\Users\<votre nom d’utilisateur>\AppData\Roaming\Microsoft\Templates\Mes modèles.one

Si vous avez besoin de modifier votre modèle, ouvrez Mes modèles.one, et faites vos modifications directement là.

 

Nota :

  • Ce modèle de page est compatible avec l’option qui permet d’insérer les « Détails de la réunion » Outlook dans OneNote bureau : ceux-ci s’insèreront avant le tableau à 3 colonnes (dans OneNote universel, où cette fonctionnalité est apparue en Mai 2017, les « Détails de la réunion » s’insèrent après la tableau…)
  • En revanche, envoyer un mail dans une section où le modèle de page par défaut est celui proposé ci-dessus, ne donne pas le même résultat : le mail sera inséré après le tableau à trois colonnes : il faut alors le supprimer le tableau, et de remonter le conteneur de texte qui contient le mail…
  • De même, les synthèses d’indicateurs (Accueil>Rechercher des indicateurs) sont perturbées par ce modèle, la première catégorie s’insérant dans la première ligne du tableau, et les autres…après le tableau !
  • l’envoi de documents scannés (ou photos) avec Office Lens quant à lui s’accommode finalement plutôt bien de ces modèle de pages : ils vont dans une nouvelle page vierge (donc sans le modèle de page), de format « automatique » (illimité).
  • il en est de même pour les impressions de fichier .pdf (en utilisant l’imprimante « OneNote 2013 » dans le menu imprimer d’un lecteur de .pdf)
  • c’est aussi compatible avec Snag It (la capture d’écran s’insère à l’endroit du curseur).

 

2 commentaires

  1. C’est effectivement super et je m’en sers maintenant régulièrement.
    Le plus gros problème que j’ai néanmoins est que on ne peut pas limiter uniquement la largeur (comme le format A4) mais laisser une hauteur de page « infinie ».
    Du coup, cela oblige à faire plusieurs pages pour un même compte-rendu…

    • C’est peut-être un mal pour un bien. Cela permet de maitriser la mise en page (ne pas tronquer un paragraphe, un croquis, photo, ou tableau par un saut de page intempestif), et de se référer à un n° de page si besoin. Par ailleurs, dans mon exemple, cela permet d’avoir le titre des colonnes sur chaque page, pas uniquement sur la première.
      Sinon, on peux aller jusqu’à 55,88 cm en hauteur pour un format A4, soit pas tout à fait 2 pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *